Gérer sa safranière : en amont


Triage et calibrage des bulbes

Chaque bulbe est recouvert de tuniques qu’il faut éliminer en n’en gardant qu’une seule autour. Cette étape va permettre de nettoyer et trier les bulbes en vérifiant qu’ils soient saints et exempts de toutes traces suspectes, blessures ou maladies. Tous bulbes présentant des risques de contamination, sera éliminés !

Ensuite, ils vont être calibrés en 4 tailles, de façon à échelonner l’arrachage sur les années suivantes :

Taille 1 : 11 mm et + ; Taille 2 : 9 à 11 cm ; Taille 3 : 8 à 9 cm ; Taille 4 : 7 à 8 cm

Les bulbilles de taille inférieure à 7 cm, seront placés en pépinières pour leur croissance

Les bulbes sont prêts à planter !

Découvrez cette étape en images…

 

Préparation du sol

La préparation du sol commence à l’automne, qui précède l’été de la plantation. Un labour croisé et profond de 30 à 40 cm permettra de débarrasser le sol de tous les précédents culturaux (racines, anciennes souches, pierres…). Puis un labour en juin, 2 mois avant la plantation, permettra l’enfouissement de la matière organique tout en éliminant les plantes adventices.

Découvrez cette étape en images…

 

Fertilisation

La culture occupant le sol pendant 3 à 4 ans nécessite des sols riches en matière organique et en éléments minéraux. La fumure de fond est constituée de fumier de brebis (5/6 unités d’azote/tonne), à raison de 30 tonnes par hectare. Le fumier bien décomposé est incorporé au sol en juin, 4 mois avant la plantation, pour faciliter, d’une part, la décomposition de la matière organique et, d’autre part, le développement et l’élimination des plantes adventices.

Les engrais minéraux eux sont apportés chaque année en août, à raison de 10 unités d’azote (N), 30/40 unités de phosphore (P) et 60/70 unités de potasse (K). Ils sont apportés en une seule fois.