La meilleure et la plus simple des façons de se soigner au safran:

en faire usage dans la cuisine !

 

 Trucs et astuces pour une bonne utilisation du safran

 

INFUSER est le secret. Le safran a besoin de temps pour développer toute la délicatesse de ses arômes. Avant toute préparation, se poser la question dans quel liquide va infuser le safran pour qu’il développe toutes ses saveurs (bouillon, vin, eau, lait…).

La tradition est d’infuser durant 24 heures avant l’utilisation mais 1 heure d’infusion est suffisante si la dilution se fait à chaud. Puis elle s’incorpore en fin de cuisson.

Attention ne pas faire bouillir votre safran, l’épice perdrait sa saveur !

 

Trois astuces pour sublimer le safran :

  • Dans un liquide légèrement acide, l’infusion est optimisée
  • Avec de l’alcool, la couleur se développe plus vite
  • Un corps gras va fixer les arômes

 

Quantité préconisée : 0,1 g / 4 personnes (environ 45 stigmates)

 

PETIT TRUC contre la fraude : pour reconnaître un vrai safran d’un faux, prendre une pincée de safran entre deux doigts mouillés,

le VRAI SAFRAN colore les doigts en JAUNE et NON enROUGE.

 

 

SORTIR DES IDÉES REÇUES

Le safran ne s’utilise pas que dans les paëllas ou les risottos ! Au contraire, il y a mille et une façons de le sublimer dans tous types de recettes, en passant du salé au sucré.

 

Quelques idées d’utilisation :

MON CONSEIL  : comptez de 6 à 12 stigmates / personne selon l’intensité du goût souhaité.

  • Crèmes catalanes safranées / crèmes aux œufs safranées / flans au safran = 0,05 g à 0,1 g / litre
  • Gâteau aux pommes safranées = 0,05 g à 0,1 g / 6 personnes
  • Poulets safranés = 0,05 g à 0,01 g / 6 personnes
  • Champagne au safran = quelques stigmates par verre
  • Confitures safranées = 0,05 g à 0,1 g / 1 kg de fruits
  • Sauces = 0,05 g à 0,1 g / 250 g de crème fraîche
  • Riz et pâtes = 0,05 g à 0,1 g / 250 g de riz ou pâtes